Loi PACTE, objet social de l’entreprise et sagesse chinoise

Wu Li, Ren Li, Shi Li 3 raisons d'être de l'entreprise
les 3 raisons d’être de l’entreprise

La loi PACTE prépare l’évolution de l’objet social de l’entreprise (1). Désormais, elle est définie comme un acteur d’un ensemble économique et social, dans une notion d’intérêt collectif.

Renouveler la vision de l’entreprise.

C’est une réelle révolution, à laquelle les entreprises qui ont engagé une démarche RSE sont en partie préparées. Repenser sa raison d’être ouvre des perspectives inédites et enthousiasmantes, mais demande réflexion et finesse pour de pas déstabiliser les organisations.

La pensée chinoise nous propose une « grille de lecture » particulièrement féconde pour relever un tel challenge, comme nous le montrent Ikujiro Nonaka et Zhu Zhi Chang (2), professeurs d’économie.

Le « trépied » de l’entreprise.

L’entreprise embrasse 3 champs :

  • 物 理, Wu Li : les ressources, l’efficacité technique, les actifs.
  • 事 理, Shi Li : les mentalités, la culture d’entreprise, la créativité.
  • 人 理, Ren Li : la relation entre les hommes, l’éthique, la légitimité sociale.

Comment piloter et faire grandir l’entreprise de façon efficace (Wu Li), créative (Shi Li) et éthique (Ren Li) ? En incarnant dans le management les valeurs clés de la pensée chinoise : l’action au moment juste et le « bon » rythme du changement ; la recherche de l’harmonie plutôt que la conformité ; privilégier le « comment » au « quoi ».

Voilà le nouveau challenge des managers pour penser et mettre en œuvre une stratégie qui articule efficacité, imagination du futur et sens du bien commun, au moment juste et en avançant au bon rythme, en alternant le mouvement, Yang, et l’intégration, Yin.

Le moment est donc opportun d’enrichir notre vision et notre action d’apports culturels différents, éprouvés et qui nous feront grandir.

 

1) Cf le rapport de Nicole NOTAT et Jean-Dominique SENARD, mars 2018

« Le gouvernement d’entreprise lui-même doit incorporer ces considérations [les impacts de son activité] dans sa stratégie. Il convient pour cela que chaque entreprise prenne conscience de sa « raison d’être ». … Elle contribue à un ensemble économique et social, … en s’insérant dans un écosystème, etc. Chaque entreprise a donc une raison d’être non réductible au profit… » . https://www.economie.gouv.fr/mission-entreprise-et-interet-general-rapport-jean-dominique-senard-nicole-notat.

2) Pragmatic Strategy : Eastern Wisdom, Global Success, Ikujiro Nonaka & Zhu Zhi Chang, 2012, Cambridge University Press.

Laisser un commentaire