On se calme !

Au cœur de tout cyclone, il y a l’œil : une zone calme, de ciel bleu et sans vent. Dans la tourmente actuelle, trouvons notre œil du cyclone personnel, là on chacun peut agir avec efficacité, sans angoisse et avec l’avenir en ligne de mire.

C’est le moment où jamais d’incarner les capacités de recul, de souplesse et d’adaptation que chacun professe.

C’est le moment d’incarner les valeurs de bienveillance, de responsabilité individuelle et de fraternité en acceptant quelques sacrifices personnels pour le bénéfice collectif et sans chercher de bouc-émissaire.

C’est le moment de voir les choses avec optimisme, en profitant du temps qui se libère pour rester en lien avec des personnes chères, pour vider nos to-do lists et pour préparer « l’après crise sanitaire », où nous pourrons nous relancer, plus riches des enseignements que nous aurons tirés.

En attendant, gérons la crise en restant bien campé dans l’œil du cyclone, dans le calme intérieur…

Laisser un commentaire